Au revoir Fernand

Le 29 juin 2018 en l’église du Sart-Tilman

 

Chère famille, chers amis,

 

Qui n’a pas connu Fernand? On pourrait même se demander si la Vierge de Lourdes ne le saluait pas personnellement, lorsque que celui-ci passait ou s’arrêtait à la grotte en longeant le Gave. Pendant au moins 45 ans, Fernand fut présent à Lourdes au mois de mai avec le pèlerinage de Malte et au mois d’août avec  » le national Belge », devenu pour nous le pèlerinage diocésain de Liège, et cela sans compter sa présence fréquente à Banneux.

Il connaissait tout à Lourdes, les hôteliers, les terrasses, les commerces, les produits du terroir. Il aimait partir très tôt le matin dans la montagne et, à son retour au petit déjeuner, il proposait souvent à l’un ou à l’autre de partager avec lui, le fromage, l’ail frais, les charcuteries. Toujours des produits exceptionnels et il disait  » Goutte ça « , fier de ses découvertes.

Durant notre pèlerinage, il était souvent présent. Il discutait avec tous, il était le premier à faire la connaissance des nouveaux et des nouvelles : il disait « regarde celle-là ». Cela signifiait qu’il la trouvait jolie et, comme il partageait toujours ses impressions, il ne pouvait s’empêcher d’ajouter un qualificatif ou l’autre pour juger de son efficacité au service des malades. Avec l’air de rien, il voyait tout ce qui se passait et n’hésitait pas à aider un jeune brancardier qui n’avait pas encore maîtriser la conduite des voiturettes bleues ou des tringlots et à lui apprendre comment il devait faire.

Fernand, homme de la nature, randonneur avant la lettre, allait vers les gens et, grâce à cela, il connaissait énormément de choses, il avait travaillé à Cockerill, à la fonderie de Seraing. Après il s’est consacré à ses passions, la nature et la sculpture sur bois. Un grand nombre d’entre nous, avons eu la chance de recevoir un nœud de foulard qu’il avait sculpté dans du buis. Nous pouvions choisir un chien ou un autre animal qu’il sculptait magnifiquement. Mais, sa préférence allait aux statues de la Vierge qu’il réalisait en tilleul.

Lourdes avis de deces

Sa passion de la nature l’a conduit à la chasse, et c’est surtout cette qualité de rendre service à tous qui lui a permis d’être reçu dans tous les grands domaines et propriétés boisées de Belgique et aussi d’aller à l’étranger, en France, en Espagne, en Ecosse où il s’est fait de nombreux amis.

Tous connaissaient Fernand. Il était simple, il entretenait son personnage d’homme des bois qui faisait que chacun le remarquait et surtout que chacun ne tardait pas à l’apprécier.
Il a rendu heureux beaucoup de personnes qui le côtoyaient, c’était un homme de cœur.

Merci Fernand pour tous les services que tu as rendus, notamment à l’Hospitalité Notre Dame de Lourdes.

Dominique Watelet
Président de l’Hospitalité Notre Dame de Lourdes du diocèse de Liège

 

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s