Cécile, Fabrice et Barthélemy nous confient :

« Faites tout ce qu’il vous dira »

Ce thème du pèlerinage est celui qui a été vécu dans l’hôtel du doyenné d’Ans où se trouvaient non seulement 17 adultes du doyenné, mais aussi 15 Jeunes chrétiens motivés (les fameux JCM de l’UP Alleur Awans). Les jeunes ont dit oui à tout ce qui leur a été proposé: célébrations, prières, chants, services, marche vers Bartrès, témoignage, vie avec le diocèse, partage avec les adultes et les autres jeunes. Les adultes du doyenné ont dit avoir pris un coup de jeunes grâce à aux. Tous, du plus jeune au plus âgé, sont revenus enthousiastes de ce pèlerinage. Les JCM veulent tous revenir à Lourdes. Les adultes le souhaitent aussi.

P1010219

Pour les animateurs de l’hôtel et des JCM, ce fut une semaine de grande joie. Merci au pèlerinage de nous avoir accueillis dans notre réalité. Merci à Marie qui n’a pas déçu notre confiance😉 L’eau de l’appréhension s’est transformée en vin de la joie👍   Fabrice de Saint Moulin, prêtre.

—————————————-

Lourdes 2018, pour Barthélemy Carpentier.

J’étais encore valide lors de mes premiers pèlerinages avec l’Hospitalité du Diocèse de Liège et, d’emblée, j’ai été accroché par l’atmosphère de Lourdes. Il me semblait y avoir rencontré toute la misère du monde ; suivant la suggestion d’un bénévole de la Cité Saint-Pierre, j’ai entamé les démarches pour y travailler également. Cela n’a cependant pas été possible à ce moment-là en raison de mon activité professionnelle. En octobre 2001, une intervention chirurgicale – très rare et réduisant ma mobilité – a mis fin à ce projet.

En 2018, c’est la quinzième fois que je participe au pèlerinage diocésain liégeois dont les structures, l’organisation et le dévouement des bénévoles, tant pour le transport que l’accueil à Lourdes d’un grand nombre de personnes valides et moins valides, sont extraordinaires

P1000853

 

.Résidant à l’Accueil Marie Saint Frai, je ne puis que magnifier l’aide que j’y ai reçue cette année encore, comme les précédentes. Les hospitalier(ère)s, infirmier(ère)s et médecins continuent, avec l’appui des tringlots, à y apporter leur assistance avec efficacité et professionnalisme, dans le respect des personnes et la bonne humeur.

Les jeunes aussi sont magnifiques par notamment la coopération au brancardage avec leur gentillesse, leur sourire, l’attention portée aux personnes handicapées.

Si ma démarche pérégrine est basée sur la foi et me donne l’occasion de « recharger les batteries », elle  me permet aussi, grâce à cette organisation exceptionnelle, de sortir quelques jours de chez moi dans de très bonnes conditions de sécurité.

—————————————-

Cécile Lomré,  nous confie: Pour moi aller à Lourdes en tan que pèlerine c’est :

….. d’abord ressentir le besoin profond de me ressourcer.

….. choisir Lourdes comme « point de chute »!

 

P1010487 (2)Dès la montée dans le car, l’accueil est chaleureux, le sourire est là sur les visages, l’attention aux autres est omniprésente.

Je me laisse imprégner de cet Amour de Marie et de l’amour des autres.

Je sens que j’ai une mission: j’expérimente la joie de l’Évangile au quotidien.

J’ai encore beaucoup à faire, à découvrir et à transmettre.

Demain, je pars mais je reviendrai……

« Je te salue Marie »

Cécile, le 24 août 2018

—————————————-

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s