Se remémorer et raconter…

Ha ! Je ne vous cache pas que j’ai toujours le cœur en fête et en joie depuis mon retour de Lourdes… Je garde tant de bons souvenirs des rencontres, des partages, des célébrations, des marches… qu’il est bon de vivre en frères et sœurs et de nous rendre proches les uns des autres…

Sans doute en sommes-nous encore à nous remémorer les bons moments, la prière à la grotte, les fous rire, la disponibilité de tous, le pas de danse de notre évêque au milieu des jeunes… et j’en passe et des meilleures… et cette joie qui était au cœur de nos rencontres.

Qu’ajouteriez-vous encore ?

Mais vient aussi le moment de raconter ce que nous avons vécu, partagé, reçu… Les moments forts, les rencontres, le sens du service, le sourire des personnes âgées et malades… Je célébrais ce dimanche à Saint-Vincent et j’ai commencé mon homélie en racontant Lourdes et, à la fin de la messe, un petit garçon, Moïse 10 ans, s’est approché, tout seul, de moi et m’a dit Je veux m’inscrire pour aller à Lourdes… Le témoignage est important, notre évêque nous le rappelle souvent… Un peu comme les disciples d’Emmaüs qui sont retournés à Jérusalem pour raconter ce qui leur était arrivé.

Vous savez, pour moi, ce n’est pas le nombre de pèlerins qui compte, mais ce qui compte, c’est de voir des jeunes, des enfants, des adultes… heureux d’avoir vécu intensément des journées fortes en émotion, en amitié et d’avoir pu découvrir le visage d’une Église jeune et vivante. Et cela je ne voudrais pas ne pas l’offrir au plus grand nombre.

Personnellement, Lourdes m’a apporté tellement depuis tant d’années que je ne cesserai jamais de vouloir en faire le cadeau au plus grand nombre…

Et vous ?

Merci pour votre présence et votre participation… bonne reprise !

Abbé Baudouin Charpentier,
Directeur du Pèlerinage