11 février : fête de Notre-Dame de Lourdes

Comment faire la part entre ce qui est essentiel et ce qui en l’est pas ? La question revient souvent dans nos débats. Chacun d’entre nous a sans doute un lieu, un livre, un film, une équipe auprès desquels nous apprécions de revenir comme à une source rafraîchissante et apaisante.

Lourdes laisse des traces chez ceux qui ont l’habitude de fréquenter le sanctuaire marial en y faisant une démarche de pèlerinage. Et le fait de ne pas y être allé en 2020 a occasionné un grand vide pour beaucoup. La fraternité, les rencontres, les célébrations, le silence, la prière personnelle à la Grotte nous ont manqué.

Partirons-nous à Lourdes en 2021 ? Oui, nous le croyons, du 17 au 23 août. Comment et avec qui ? C’est encore trop tôt pour le dire, mais nous envisageons toutes les possibilités. Nous en parlons et réfléchissons à tous les scénarios possibles.

Nous devrons sans doute nous renouveler davantage que d’habitude et être suffisamment créatifs. N’est-ce pas là une chance à saisir ? C’est une opportunité qui nous est offerte. Alors n’hésitez pas à nous partager vos idées, vos suggestions !

Le programme est établi, les réservations sont faites mais nous savons que nous devrons encore nous adapter.

Quoi qu’il en soit, je tiens à vous souhaiter une bonne fête de Notre-Dame de Lourdes. Nous sommes attachés au message de Lourdes qui nous parle et qui est à l’origine de la fraternité qui nous rassemble et que nous sommes appelés à vivre autrement depuis des mois.

Et en écrivant ces lignes, je repense à Bernadette Soubirous se voyait interdire d’aller à la Grotte de Massabielle. Pire, la Grotte a été barricadée pour un temps après les dernières apparitions. Mais les barrières ont très vite été démolies par la population.

Nous rêvons de ne plus devoir garder les distances entre nous et qu’il n’y ait plus de barrière. Il nous faut encore de la patience. Nous pensons à tous ceux qui souffrent davantage de l’isolement, des difficultés économiques, des cours à distance ou des soins nombreux à apporter aux malades. Tout cela nous rend sans doute plus solidaires et plus attentifs aux autres.

Quand je prie Marie, l’image de la Grotte et de la Vierge couronnée m’apparaissent d’une manière particulière. Que le visage de Marie nous guide et nous accompagne plus que jamais.

Je vous souhaite une bonne fête.

Baudouin Charpentier

Directeur du Pèlerinage

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s