Pèlerinage 2021

Mis en avant

Suite à la pandémie 2021, l’Hospitalité, qui accompagne les personnes malades ou à mobilité réduite à Lourdes, n’organisera pas cette année de pèlerinage.


Cependant, le Diocèse de Liège souhaite que 2021 ne soit pas
une année « sans ». Le secrétariat de l’Hospitalité apportera son
support administratif.


Un voyage en train TGV, au départ de Paris-Montparnasse, amènera les pèlerins valides à Lourdes. Un transport en car (au départ de Liège-Verviers-Huy) assurera la liaison.
ATTENTION : Pour le 7 juin au plus tard, il faudra renvoyer le
talon-réponse afin de vous inscrire ET effectuer le versement de
l’acompte de 200 €/personne. Celui-ci fera office de réservation
d’une place dans le TGV (limité à 200 places). Faute d’acompte,
votre inscription ne sera pas prise en considération.


Il est fortement conseillé d’être vacciné et de respecter obligatoirement les règles sanitaires en vigueur à la date du départ.
Le programme du 17 au 23 août sera adapté en fonction des
règles sanitaires du Sanctuaire de Lourdes. Celui-ci devrait comprendre une journée spéciale où les pèlerins seront en liaison
directe depuis Lourdes avec les personnes handicapées ou malades rassemblées dans la région liégeoise au cours d’une journée de retrouvailles.

Les groupes de jeunes seront du voyage, n’hésitez pas à parler d’eux aux éventuels jeunes de votre entourage.


Merci de votre compréhension.
Nous comptons sur vous,

Le Secrétariat
04/252 96 40

11 février : fête de Notre-Dame de Lourdes

Comment faire la part entre ce qui est essentiel et ce qui en l’est pas ? La question revient souvent dans nos débats. Chacun d’entre nous a sans doute un lieu, un livre, un film, une équipe auprès desquels nous apprécions de revenir comme à une source rafraîchissante et apaisante.

Lourdes laisse des traces chez ceux qui ont l’habitude de fréquenter le sanctuaire marial en y faisant une démarche de pèlerinage. Et le fait de ne pas y être allé en 2020 a occasionné un grand vide pour beaucoup. La fraternité, les rencontres, les célébrations, le silence, la prière personnelle à la Grotte nous ont manqué.

Partirons-nous à Lourdes en 2021 ? Oui, nous le croyons, du 17 au 23 août. Comment et avec qui ? C’est encore trop tôt pour le dire, mais nous envisageons toutes les possibilités. Nous en parlons et réfléchissons à tous les scénarios possibles.

Nous devrons sans doute nous renouveler davantage que d’habitude et être suffisamment créatifs. N’est-ce pas là une chance à saisir ? C’est une opportunité qui nous est offerte. Alors n’hésitez pas à nous partager vos idées, vos suggestions !

Le programme est établi, les réservations sont faites mais nous savons que nous devrons encore nous adapter.

Quoi qu’il en soit, je tiens à vous souhaiter une bonne fête de Notre-Dame de Lourdes. Nous sommes attachés au message de Lourdes qui nous parle et qui est à l’origine de la fraternité qui nous rassemble et que nous sommes appelés à vivre autrement depuis des mois.

Et en écrivant ces lignes, je repense à Bernadette Soubirous se voyait interdire d’aller à la Grotte de Massabielle. Pire, la Grotte a été barricadée pour un temps après les dernières apparitions. Mais les barrières ont très vite été démolies par la population.

Nous rêvons de ne plus devoir garder les distances entre nous et qu’il n’y ait plus de barrière. Il nous faut encore de la patience. Nous pensons à tous ceux qui souffrent davantage de l’isolement, des difficultés économiques, des cours à distance ou des soins nombreux à apporter aux malades. Tout cela nous rend sans doute plus solidaires et plus attentifs aux autres.

Quand je prie Marie, l’image de la Grotte et de la Vierge couronnée m’apparaissent d’une manière particulière. Que le visage de Marie nous guide et nous accompagne plus que jamais.

Je vous souhaite une bonne fête.

Baudouin Charpentier

Directeur du Pèlerinage

Message de soutien et dates du pèlerinage 2021

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est tom-barrett-hggplx3pfbg-unsplash.jpg

Chers amis,

Permettez-moi de revenir vers vous en ces temps « curieux », déstabilisant où beaucoup sont confrontés à la maladie, la solitude, l’incertitude de leur avenir professionnel, le manque de lien social… Je dirais que nous sommes tous logés à la même enseigne mais certains vivent plus douloureusement la situation en raison de circonstances de vie plus difficiles, moins favorables et nous pensons particulièrement à eux.

Je ne peux pas m’empêcher aussi d’évoquer quelques figures bien sympathiques de notre pèlerinage, ceux et celles qui nous ont quittés ces derniers mois. Nous les confions dans la prière et nous sommes reconnaissants de tout ce qu’ils ont apporté en termes de sympathie, de service, de fidélité et d’amitié. Je me dis que quelque part, ils continuent à veiller sur nous.

Nous entrons dans une nouvelle année liturgique avec le temps de l’Avent. C’est une période particulière qui nous projette vers l’avenir, vers une naissance, vers le renouveau. Nous ne sommes pas appelés à vivre comme des êtres confinés, repliés sur eux-mêmes, marqués par la peur, mais comme des hommes et des femmes qui gardent confiance dans la vie, dans les autres et dans la fidélité de Dieu. Suis-je un doux rêveur ? Peut-être.  Mais pour vivre, il faut sortir de soi-même, oser la rencontre, risquer l’ouverture, avec nos hauts et nos bas, nos envies d’envoyer tout promener, nos raz-le-bol, nos frustrations, tous bien légitimes. Car rien ne va de soi, rien n’est facile. Et c’est là sans doute que nous pressentons que nous appartenons à une même humanité fragile mais en route.

« Nous sommes l’argile, c’est toi qui nous façonnes : nous sommes tous l’ouvrage de ta main. »

Quelle belle parole d’Isaïe dans la liturgie de ce premier week-end de l’Avent. Elle nous rejoint dans ce que nous vivons et nous réjouit car Dieu prend soin de nous. La foi n’a rien d’automatique, elle n’est pas un palliatif mais une confiance donnée à ceux qui espèrent dans le Seigneur.

Non, le coronavirus ne volera pas notre espérance, il ne fracassera pas nos rêves, il ne nous abattra pas, la jeunesse actuelle ne sera pas une génération perdue car notre horizon reste ouvert.

Alors bonne nouvelle : notre prochain pèlerinage est inscrit aux Sanctuaires de Lourdes, le programme est établi et est diversifié. Retenons déjà les dates du 17 au 23 août 2021. Nous sentons l’Appel de Lourdes, celui de Marie, comme l’appel du large. Nous reviendrons avec d’autres nouvelles au début de l’année et d’ici-là nous manifesterons encore à tous notre sympathie et notre amitié.

Au plaisir de vous revoir

Baudouin Charpentier