Récent témoignage en Terre Sainte

Densité, intériorité, profondeur… ces mots revenaient souvent lors du pèlerinage diocésain en Terre Sainte. Les 45 pèlerins ont vécu ce séjour avec beaucoup d’enthousiasme et de générosité appréciant les marches dans le désert, aux sources de Jourdain ou aux abords du Lac de Tibériade ; les célébrations ressourçantes dans des lieux parfois inattendus ; les rencontres avec des témoins locaux investis dans le dialogue intercommunautaire, les visites aux communautés chrétiennes locales. La diversité des journées a permis de vivre une réelle expérience de foi, fraternelle et formatrice et en totale sécurité.

Mais c’est vraiment l’écoute de la Parole de Dieu qui a été l’élément essentiel qui a donné la consistance à ce pèlerinage… une Parole vivante accueillie comme nourriture et interpellation.

« C’est une expérience qui me marquera à vie »  disait une participante.

 

« Je n’ai jamais vécu un tel pèlerinage, aussi fort » disait un autre pèlerin…

On ne sort pas « indemne » d’un pèlerinage en Terre Sainte…

jerusalem

A faire une fois dans sa vie !

En 2019, les Amis de Galilée prendront le relais. En 2020, un prochain pèlerinage diocésain sera proposé après le 20 avril….

Avis aux amateurs -non d’émotions fortes- mais d’une démarche personnelle et communautaire de sens et de foi sur des chemins de vie et d’espérance…

« Nous avons besoin que vous veniez chez nous, que vous nous visitiez » n’ont cessé de nous dire nos interlocuteurs.

« Soutenez-nous ». Ces mots résonnent comme des appels à continuer à visiter la Terre Sainte et à nous rendre proches des Communautés chrétiennes locales.

 

Baudouin Charpentier

 

 

22 août : Célébration des engagements

Comme chaque année, certains hospitaliers choisissent
de demander à être accueillis dans
l’Hospitalité belge de Notre-Dame de Lourdes
ou de confirmer leur engagement.
D’autres, enfin, sont remerciés et félicités
pour 18 ans de service auprès des malades

Vous trouverez ci-dessous le déroulement de la célébration, préparé par l’équipe d’aumônerie de notre hospitalité (Gaby Pinckers et l’abbé André Vervier), que nous remercions chaleureusement pour le formidable travail accompli pour animer tant de temps de méditation, rencontre, échange, prière, etc.

Introduction : (Bernadette Charlier et/ou Benoît Georges)

Bienvenue Monseigneur, bienvenue à vous tous, chers pèlerins…

Nous sommes réunis ici, en ce jour, pour prendre conscience de petites merveilles dans nos vies…

Dans l’Évangile de la Visitation de Marie à sa cousine Élisabeth, l’attitude de l’une et de l’autre pourra nous servir de fil conducteur dans cette célébration. La visite de Marie n’est pas une visite protocolaire, ni la visite amicale d’une parente, Marie est venue chez sa cousine afin de se mettre à son service.

Aujourd’hui, c’est également le service de certains d’entre nous que nous voulons relever… Ceux-ci peuvent se réjouir d’être animés d’une certaine disposition au service, d’une certaine attention à l’égard de ceux qui sont dans le besoin, et concrètement de nos frères et sœurs malades.

De la rencontre entre Marie et Élisabeth naît une joie intense… Le service des uns pour les autres est source d’une joie profonde. Nous avons tous certainement éprouvé cette joie intérieure qui naît en nous après avoir donné quelque chose de nous-mêmes pour un autre.

La joie unissant jeunes et moins jeunes, valides et moins valides, est perceptible partout. Les uns et les autres cheminent ensemble, joyeusement, dans une même démarche qui apporte sérénité et bien-être…, sous le regard bienveillant du Seigneur avec Marie et Bernadette.

Lire la suite