Merci, chère Bernadette !

Ce jeudi 7 décembre, 45 hospis se sont retrouvés (certains par la pensée) au restaurant l’Eau Vive, à Banneux, pour dire MERCI à Bernadette Charlier.

Un temps fort pour tous, chargé d’émotion, de gratitude, de soutien et de joie, comme la grande majorité des moments partagés par cette grande famille des hospis !

« Une pause par jour » – 8 décembre 2017

Textes du jour, méditation et prière de saint Jean-Paul II pour fêter l’Immaculée Conception : Marie, veille sur tous les pèlerins qui viennent vers toi, bénie sois-tu !

Notre-Dame des 3 Vallées

Fête de l’Immaculée Conception – Livre de la Genèse 3,9-15.20

Quand Adam eut mangé du fruit de l’arbre, le Seigneur Dieu l’appela et lui dit : « Où es-tu donc ? » L’homme répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t’a dit que tu étais nu ? Aurais-tu mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » L’homme répondit : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé. » Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les…

View original post 1 527 mots de plus

Nouveau dispositif anti-crue à la Grotte

Plus de Grotte inondée !

L’expérience des terribles crues de 2012 et 2013 a forcé les responsables du sanctuaire de Lourdes à mettre au point une « stratégie » pour protéger les installations, et notamment la Grotte elle-même.


Dans La République des Pyrénées, du 29 novembre dernier, on pouvait lire et voir ce qui suit, images saisissantes de ce dispositif :

Un étrange spectacle attendait ce mercredi les pèlerins venus à Lourdes. D’énormes boudins rouges bloquent l’entrée de la grotte des apparitions, des batardeaux plus ou moins hauts empêchent d’entrer dans les bâtiments, la passerelle handicapée levante au-dessus du Gave est levée…

Il faut 8 heures et 40 personnes pour tout mettre en place au moment d’une alerte crue.

L’occasion pour le sanctuaire de remercier les centaines de milliers de donateurs qui ont permis, à côté des assurances, de financer ces lourds travaux. 1,8 million d’euros a été investi (hors pont mobile et protection des réseaux enterrés).

Source : La République des Pyrénées : merci à Myriam pour l’info !