Pourquoi faire ce pélé ?

Vous n’êtes pas un habitué des pèlerinages et vous découvrez peut-être pour la première fois l’existence de cette démarche. Vous y avez peut-être participé plus d’une fois et vous y revenez avec plaisir… Quel que soit le cas de figure, soyez le bienvenu.

Car vous êtes chaque année plus nombreux à apprécier ce type de rencontre où chacun se sent accueilli sans devoir décliner ses motivations à venir à Lourdes ou dire ce qu’il recherche personnellement.

Lourdes est un peu comme une ville-étape où chacun peut s’arrêter, l’espace de quelques jours, dans un cadre merveilleux –celui des Pyrénées– pour se poser et respirer à son aise, rencontrer d’autres et y trouver de quoi nourrir sa foi et prier sereinement au rythme qui est le sien. La vie aujourd’hui est souvent agitée, mouvementée, éclatée. Il est bon de refaire l’unité en soi, de se réapproprier son être, de se redire « pourquoi on vit ».

La Parole de Dieu nous apparaît alors comme une boussole pour guider nos pas et approfondir notre expérience spirituelle.

Le pèlerinage de cette année s’inscrira dans le cadre de l’Année sainte et vous êtes déjà nombreux à avoir manifesté votre désir d’y participer.

Miséricordieux comme le père

Ce thème de la miséricorde nous touche de près. Il ne s’agit pas d’un vague concept théorique. Même si le terme est peu utilisé dans le langage courant, il demeure un mot-clé de l’Évangile, nous rappelle le Pape François. La miséricorde est ce que nous pouvons ressentir de mieux. Elle change le monde et permet qu’il soit un peu moins froid et plus juste… C’est maintenant le temps de la miséricorde.

À Lourdes, la miséricorde se décline d’une façon particulière par l’attention à tous et en priorité à nos frères et sœurs malades. À l’invitation de notre évêque, nous nous mettrons en route vers la Porte sainte que nous franchirons ensemble à l’entrée des Sanctuaires. L’abbé Jean-Louis Defer aura à cœur de développer le thème et de l’actualiser à partir de ses engagements en aumônerie carcérale et auprès des plus démunis de la rue.

Le groupe Jesus’ Trip, bien connu dans notre diocèse, assurera l’animation et les célébrations avec des chants adaptés et connus du plus grand nombre et proposera une veillée sur le thème de la miséricorde.

D’autres démarches d’ouverture et de rencontres s’inscriront pleinement dans la dynamique de cette Année sainte. Nous pensons entre autres à la visite de la Communauté Cenacolo.

Que chacun se sente vraiment accueilli. De plus en plus d’Unités pastorales s’organisent pour vivre ce temps fort à Lourdes. Divers groupes coexistent et se tiennent à disposition pour accompagner soit des familles avec leurs jeunes enfants, soit des jeunes de 10 à 15 ans, soit encore des adolescents qui, à partir de 16 ans, peuvent se mettre au service des malades ainsi que tous ceux qui souhaitent participer à une animation. Plus que jamais, l’Hospitalité diocésaine fait appel à des jeunes et des adultes pour aider les moins valides aux tâches de toilette, de repas, d’assistance diverse.

Ce sont là autant d’approches qui permettent de vivre ce rassemblement d’Église dans l’amitié, la joie et la prière.

Au plaisir de vous y rencontrer nombreux…

Baudouin et Dominique

Baudouin Charpentier,
Directeur du pèlerinage diocésain

Dominique Watelet,
Président de l’Hospitalité diocésaine de Liège