Et en 3 jours, je le relèverai : méditation sur le pèlerinage

CarêmedanslaVille

Une méditation sur le Corps du Christ, du frère Lionel Gentric, op

Et en trois jours, je le relèverai. (Jn, 2, 19)

 

Le troisième jour du pèlerinage est toujours décisif, j’ai l’impression. Trois jours, c’est le temps qu’il faut pour que le corps se relève, reprenne souffle et s’offre au regard.

À Lourdes, rien n’est tenu caché. Les brancards. Le fardeau qui pèse sur les épaules d’enfants handicapés, sur celles de leurs parents. Le poids de la maladie, de la vieillesse des uns. La souffrance, la solitude ou la culpabilité des autres. La générosité aussi, de si nombreux bénévoles qui font l’expérience du service, sans jamais savoir d’avance jusqu’où les mènera leur engagement. La jeunesse et la fraîcheur — comme une cerise sur le gâteau ! — de centaines de lycéens. Et au fil des jours, toutes ces expériences, si diverses, si étrangères, se mêlent, se communiquent les unes aux autres. La force des uns, la faiblesse des autres. Jusqu’à ce que se constitue un corps unique, le Corps du Christ, tout à la fois joyeux, lumineux, douloureux et glorieux. Resplendissant.

Je me souviens. Quelque part dans un recoin du sanctuaire, un lycéen, grand gaillard, réfugié dans les bras d’un grand malade (fou de joie !). Au troisième jour. Tout semblait tellement normal ; tout était pourtant si exceptionnel. Il avait fallu faire tant de chemin, opérer de tels déracinements ! Il avait fallu, de l’un et de l’autre, faire des pèlerins. Sur la brèche. Et les conduire en un lieu hors norme. C’est à croire qu’il n’y a pas de communion possible sans déracinement, sans délogement.

Les grandes détresses collectives suscitent, elles aussi, de vrais rassemblements. Au prix d’un arrachement. Involontaire, celui-là.

♠♠♠♠

P.S. Cette méditation, qui fait partie de la retraite en ligne Carême dans la ville, nous a été transmise par Guilhène : merci ! Le carême n’étant pas fini, nous pouvons encore nous inscrire pour recevoir quotidiennement une méditation de ce type…

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s