Aux piscines à Lourdes, la tendresse de Dieu devient palpable…

piscines

Une page bien intéressante du site des Sanctuaires de Lourdes !

Une démarche, sans doute unique au monde, est le bain aux piscines du Sanctuaire. À la demande de l’évêque de Tarbes et Lourdes, Mgr Brouwet, les horaires d’ouverture des piscines ont été étendus pour permettre au plus grand nombre d’y aller. Pourquoi accomplir cette démarche ? Quel en est le sens ? Comment se déroule-t-elle ? Trois de nos « experts » vous éclairent en répondant aux questions les plus fréquentes que vous vous posez. 

Nos « experts »

Maryse Auboin
Conseillère de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes. Responsable du service des piscines.

Père Robert Boisvert
Prêtre eudiste canadien, chapelain du Sanctuaire. Aumônier général de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes.

Alessandro de Franciscis
Médecin permanent du Sanctuaire, responsable du Bureau des Constatations médicales de Lourdes, en charge des déclarations de guérisons.

Où se trouvent les piscines ?

Le prêtre : Situées en aval de la Grotte, les piscines se trouvent à l’intérieur d’un bâtiment austère construit pour le Centenaire des apparitions. Tous les jours, pèlerins et personnes malades s’y présentent pour y être baignés. Sans le savoir peut-être, ils répondent à l’appel de la Vierge Marie, formulé à Bernadette Soubirous lors de la neuvième apparition : Allez boire à la source et vous y laver.

D’où vient l’eau qui alimente les piscines ?

La responsable des piscines : Le griffon de la source qui coule au fond de la Grotte a été découvert le 25 février 1858, lors de la neuvième apparition. C’est dire que la source existait déjà. Bernadette en ignorait l’existence et c’est sur les indications de la « petite demoiselle de lumière » (la Vierge Marie) qu’elle a gratté au bon endroit et qu’elle a remis au jour cette source. C’est une eau de montagne, peu minéralisée, mais assez riche en calcium. Sa température est de 12°C.

L’eau des piscines est-elle « aux normes » ?

Le médecin : Il y a 10 piscines « Dames », 5 piscines « Hommes » et 2 piscines « Enfants ». Pour répondre aux exigences des services d’hygiène sanitaire et de sécurité, des contrôles de l’eau sont régulièrement effectués. Depuis 1993, l’eau est continuellement renouvelée. Elle est en circuit fermé, avec filtration continue. D’une température quasi constante de 11 à 12 degrés, aucun risque d’être contaminée : aucune bactérie ne peut se développer à une température aussi froide.

Comment se déroule un passage aux piscines ?

La responsable des piscines : Vous allez vous présenter devant les piscines et attendre que l’on vous accueille à l’intérieur. Le moment venu, vous entrerez dans une cabine (lieu où l’on se déshabille). Il y a quatre chaises de chaque côté : elles sont attribuées aux personnes bien portantes. Deux autres chaises sont réservées aux personnes à mobilité réduite. Pour une personne arrivant sur un brancard, celui-ci est placé au centre de la cabine. Puis, on vous invitera à entrer dans la piscine à proprement parler : vous verrez alors une sorte de baignoire en pierre, remplie d’eau de la source. Après vous avoir ceint le corps d’un pagne pour préserver votre intimité, des hospitaliers, si vous êtes un homme, des hospitalières, si vous êtes une femme, vous inviteront à descendre dans la piscine. Vous entrerez alors au contact de l’eau de Lourdes. Une grande liberté vous est laissée sur la manière de vivre ce « bain ».

Si, pour des raisons de santé, le bain n’est pas approprié, comment cela se passe-t-il ?

Le médecin : Pour les personnes malades, qu’elles soient en fauteuil ou sur brancard, si le bain en immersion est inapproprié, on leur propose de recevoir une lotion, c’est-à-dire qu’une fois déshabillées, elles sont recouvertes d’un pagne plus ou moins mouillé. Ces personnes ne vont pas vers l’eau, mais c’est l’eau qui vient à elles. Pour les personnes cardiaques, il va de soi qu’elles sont revêtues d’un pagne sec et il leur est demandé de marcher seulement dans l’eau.

Dans ma démarche, je reste vraiment libre jusqu’au bout ?

Le prêtre : Oui ! En toute circonstance, le désir de chaque pèlerin est respecté. Démarche de foi ou non, les hospitaliers(ères) et moi-même, en tant qu’aumônier quand je m’y trouve, nous sommes simplement là pour vous accueillir, vous aider et vous accompagner.

Que se passe-t-il après ?

La responsable des piscines : Bien souvent, après le « bain », le cœur a changé. Les personnes ressentent un bien-être. On devine un rayonnement dans leurs yeux, une joie indescriptible qui se manifeste par des élans d’affection : Je vais prier pour vous, Je vous garde dans mon cœur, Que Dieu vous bénisse ! 

Y a-t-il encore des guérisons aux piscines ?

Le médecin : D’abord, je continue d’enregistrer des déclarations de guérisons, 30 à 40 par an. Ensuite, les statistiques sur les guérisons miraculeuses de Lourdes reconnues par l’Église catholique parlent d’elles-mêmes : sur les 69 reconnues à ce jour, 50 sont dues à l’emploi de l’eau de Lourdes dont 40 aux piscines. Enfin, la dernière miraculée de Lourdes, Danila Castelli, une Italienne, a été guérie aux piscines. Voilà les faits.

Quel sens peut revêtir le passage aux piscines ?

Le prêtre : Pour les croyants, l’eau est le signe du don gratuit que Dieu nous offre : don de pardon, don de réconciliation, don de purification en vue d’une Vie nouvelle. Le passage aux piscines est vécu comme une démarche de conversion. C’est la possibilité de revenir à la Lumière, de trouver la guérison intérieure. Les piscines, en un mot, c’est le don de la tendresse de Dieu. ll y a une circulation de l’Amour. À travers les gestes et les regards des hospitalier(ères), la tendresse de Dieu devient palpable.

Horaires des piscines
Du lundi au samedi : 8h30-12h30 / 13h30-18h – Le dimanche : 10h-12h / 14h-16h

Adresse de la pagehttp://fr.lourdes-france.org/evenement/piscines-sanctuaire-mode-emploi

*************

Lors de notre pèlerinage, des hospitaliers et des hospitalières se mettent au service des Piscines et de tous les pèlerins présents à Lourdes. Si ce service vous intéresse, prenez contact avec la responsable des hospitalières, qui vous donnera plus de précisions et vous conseillera volontiers. Ce service, exigeant physiquement, est toujours très apprécié par ceux qui l’assument !

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s