21 août : visiter les prisonniers et pardonner

Visiter les prisonniers
et
Pardonner les offenses

 

Aucun roi ne permettrait jamais à un voleur de s’asseoir avec lui lorsqu’il fait son entrée dans une ville. Mais le Christ l’a fait : quand il entre dans sa sainte patrie, il y introduit un voleur, un prisonnier avec lui (cfr Lc 23, 43), dit saint Jean Chrysostome.

Oui, toi le larron de chaque époque, Jésus t’aime avec ton péché, par-delà ton péché !

Il est bien vrai de dire que Dieu va au-delà de la justice avec la miséricorde et le pardon (pape François).

Pourquoi ne pas entreprendre ce chemin de vie sur lequel le pardon laisse comme une signature : là où il y a eu pardon, la relation à l’autre a eu la priorité (L. Basset) ?

Abbé Jean-Louis Defer

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s