Vendredi 21 : Le secret de Lourdes, homélie pour la messe à la Grotte

2015-08-21 - Messe Grotte (51)

« Petit » retour en arrière 😉 : voici l’homélie de l’abbé Fabrice de Saint Moulin, prononcée le vendredi 21 août 2015 lors de la messe célébrée à la Grotte

 

Comme ils poursuivaient leur route, ils arrivèrent à un point d’eau et l’eunuque dit à Philippe : Voici de l’eau, qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé ?

Frères et sœurs, comment ne pas être touchés par cette phrase alors que nous sommes en train de célébrer le Seigneur à la Grotte de Lourdes ? En poursuivant la route de la vie, de notre vie, nous voici arrivés à la source. Nous n’y sommes pas arrivés seuls ! Nous avons peut-être parcouru un long chemin : physique, psychologique ou spirituel pour être ici. Mais nous y sommes ! Peut-être un frère ou une sœur nous a-t-il parlé de Lourdes ? Peut-être quelqu’un nous a-t-il parlé du Seigneur ? Peut-être aussi n’est-ce pas encore très clair…

On voit dans l’Évangile que, même pour un docteur de la Loi, la Bible, la Loi, n’étaient pas clairs ! C’est alors que Jésus nous dévoile le cœur de ce qu’il veut révéler, de ce qu’il faut comprendre. Il faut aimer Dieu de tout son cœur : lui accorder l’attention et l’amour, le temps et l’affection que tout son amour pour nous, mérite de recevoir en retour. Une chanson française dit que Le temps, c’est de l’amour ! Quelle attention, quel temps donnons-nous au Seigneur pour écouter sa Parole, pour le célébrer, pour le prier et l’adorer ? Mais le cœur du message, c’est aussi que cette importance d’aimer Dieu va de pair avec l’importance d’aimer les autres. Si le temps, c’est de l’amour, quel temps donnons-nous aux autres, à les écouter vraiment, à les servir, à leur partager ce qui nous cher, précieux ?

Enfin, le Seigneur nous dit que cet amour pour Dieu et pour les autres va de pair avec le fait de nous aimer nous-mêmes. Si je ne m’accepte pas comme je suis, avec mon histoire, avec mon physique, mon intelligence, comment pourrai-je aimer Dieu ? Je serai aigri, dépité. Mais aussi, comment pourrai-je aimer les autres ? Je serai jaloux ou dur !

Frères et sœurs, Jésus nous donne aujourd’hui le contenu de la mission : révéler cet amour de Dieu qui espère une réponse double : l’aimer et aimer les autres, et révéler cet amour qui fait que notre propre vie en a été transformée !

Philippe avait découvert cet amour et il a pu partager la joie de cette expérience à l’eunuque éthiopien. Sa vie en aura été bouleversée !

Le docteur de la Loi a entendu Jésus lui rappeler que la Loi l’invitait à aimer son prochain comme lui-même. Or son prochain, à ce moment-là, c’était justement Jésus à qui il voulait tendre un piège, Jésus qu’il n’aimait pas ! Lire la suite