22 août : Célébration des engagements

Comme chaque année, certains hospitaliers choisissent
de demander à être accueillis dans
l’Hospitalité belge de Notre-Dame de Lourdes
ou de confirmer leur engagement.
D’autres, enfin, sont remerciés et félicités
pour 18 ans de service auprès des malades

Vous trouverez ci-dessous le déroulement de la célébration, préparé par l’équipe d’aumônerie de notre hospitalité (Gaby Pinckers et l’abbé André Vervier), que nous remercions chaleureusement pour le formidable travail accompli pour animer tant de temps de méditation, rencontre, échange, prière, etc.

Introduction : (Bernadette Charlier et/ou Benoît Georges)

Bienvenue Monseigneur, bienvenue à vous tous, chers pèlerins…

Nous sommes réunis ici, en ce jour, pour prendre conscience de petites merveilles dans nos vies…

Dans l’Évangile de la Visitation de Marie à sa cousine Élisabeth, l’attitude de l’une et de l’autre pourra nous servir de fil conducteur dans cette célébration. La visite de Marie n’est pas une visite protocolaire, ni la visite amicale d’une parente, Marie est venue chez sa cousine afin de se mettre à son service.

Aujourd’hui, c’est également le service de certains d’entre nous que nous voulons relever… Ceux-ci peuvent se réjouir d’être animés d’une certaine disposition au service, d’une certaine attention à l’égard de ceux qui sont dans le besoin, et concrètement de nos frères et sœurs malades.

De la rencontre entre Marie et Élisabeth naît une joie intense… Le service des uns pour les autres est source d’une joie profonde. Nous avons tous certainement éprouvé cette joie intérieure qui naît en nous après avoir donné quelque chose de nous-mêmes pour un autre.

La joie unissant jeunes et moins jeunes, valides et moins valides, est perceptible partout. Les uns et les autres cheminent ensemble, joyeusement, dans une même démarche qui apporte sérénité et bien-être…, sous le regard bienveillant du Seigneur avec Marie et Bernadette.

Lire la suite

18 août : temps d’accueil pour l’Hospitalité

Sur les pas de Bernadette…

Nous voici rassemblés pour nous accueillir les uns les autres… Certains viennent pour la 1ère fois et tout est nouveau… D’autres reviennent pour la 2ème, 3ème, 10ème, 20ème fois… Laissons-nous tous surprendre, comme si c’était la 1ère fois… afin de (re)découvrir toujours avec étonnement, avec joie, avec émerveillement et avec reconnaissance l’Amour de Dieu pour nous, ainsi que le regard de Marie…

Par cette célébration, nous souhaitons ouvrir des portes en suivant le parcours de vie de Bernadette… Comme elle, Dieu nous invite à travers nos pauvretés, nos blessures, nos fragilités… et inlassablement, il nous offre sa miséricorde…

Dans toute vie, Dieu fait des merveilles… même si nous ne nous en rendons pas compte au moment même… Ce n’est qu’en relisant notre histoire que nous découvrons les traces de Dieu, de son Amour, de sa grâce… AVEC BERNADETTE, CHANTONS LE MAGNIFICAT DE MARIE !

Sur les pas de Bernadette (des dias accompagnaient le texte)

C’est au Moulin de Boly que Bernadette Soubirous naît le 7 janvier 1844. Elle habitera le moulin avec ses parents pendant 10 ans. Elle le surnommera le moulin du bonheur.

L’église paroissiale actuelle (construite entre 1875 et 1903) remplace l’église Saint-Pierre, c’est l’église que fréquenta Bernadette Soubirous renferme les fonts baptismaux au-dessus desquels elle fut baptisée le 9 janvier 1844.

La famille Soubirous bascule dans la misère. De l’hiver 1857 jusqu’à l’automne 1858, la famille est obligée de s’installer au Cachot (ancienne prison jusqu’en 1824), une pièce unique, sombre et froide de 16 m² où logera l’ensemble de la famille.

Très vite, Bernadette est confiée aux bons soins de sa nourrice, Marie Lagües. Épuisée par le travail (garde des enfants de la nourrice, travail de la ferme, garde des agneaux à la bergerie), Bernadette n’a pas le temps de suivre le catéchisme du curé de Bartrès. Mais la nourrice lui enseigne la foi catholique. La vie de Bernadette est vouée à l’échec par la maladie, les mauvaises récoltes, la mauvaise gestion, l’incapacité d’apprendre (école, catéchisme).

À son retour de Bartrès, Bernadette, âgée de 13 ans, ne sait toujours pas lire et écrire. Ce n’est qu’à 14 ans que Bernadette fait sa première communion dans la toute petite chapelle de l’hospice tenu par les sœurs de la Charité de Nevers.

Lire la suite

16 août : ouverture pour l’Hospitalité

2016-08-16 - Pele Lourdes AEN (96)

Cette célébration, qui avait lieu à l’église Sainte-Bernadette (côté Carmel)
était préparée par les responsables de l’aumônerie de l’Hospitalité,
l’abbé André Vervier et Gaby Pinckers

Marie-Thérèse nous raconte :

Ce matin, nous avons vécu une très belle ouverture du pélé. Des textes sur la miséricorde, des témoignages qui interpellent, suivis d’un carrefour (en plusieurs groupes) où chacun a pu exprimer son vécu et sa façon de reconnaître et dépasser ses maladresses, ses faiblesses, par l’aide et le souci des autres, et surtout des plus fragiles.

Voici le déroulement de la célébration

Accueil et introduction, incluant des témoignages personnels des deux animateurs

Chant : Trouver dans ma vie ta présence

Trouver dans ma vie ta présence
Tenir une lampe allumée
Choisir d’habiter la confiance
Aimer et se savoir aimé.

Croiser ton regard dans le doute
Brûler à l’écho de ta voix
Rester pour le pain de la route
Et mettre mes pas dans tes pas.

Ouvrir quand tu frappes à ma porte
Briser les verrous de la peur
Savoir tout ce que tu m’apportes
Rester et devenir veilleur.

Lire la suite